Team Naruto


 
AccueilPortailRechercherConnexionS'enregistrerCalendrierFAQ
Pensez à mettre votre profil à jour. Mon Profil > Informations ! Remplissez bien votre profil afin que les informations affichées correspondent à votre situation réelle ! Merci !

Partagez | 
 

 Reconstruction : Rue du commerce

Aller en bas 
AuteurMessage
White Shadow
Hokage
Hokage
White Shadow

Masculin
Nombre de messages : 1652
Age : 23
Localisation : Quoi, tu me cherches ?
Grade : Kage
Clan : Inuzuka
Camp : Konoha
Affinité 1 : Fuuton
Affinité 2 : Raiton
Capacité Ninja 1 : Genjutsu
Date d'inscription : 29/10/2007

Feuille de personnage
Vie:
2100/2100  (2100/2100)
Chakra:
2400/2400  (2400/2400)
Ryos: 390 010

MessageSujet: Reconstruction : Rue du commerce   Mer 5 Nov - 3:30

~~Reconstruction~~



Etat : La rue du commerce fonctionne comme avant !
PV : 2000/2000
Lignes de reconstruction effectuées : 200/200
Budget total du village : 600000 ryos
Budget total utilisé par le village : 33000 ryos
Budget total utilisé pour la reconstruction de la Rue du commerce : 20000 ryos

¤ Ayao Mizako : 200 lignes


Dernière édition par White Shadow le Ven 7 Nov - 1:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayao Mizako
Vagabond
Ayao Mizako

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Localisation : Dans les yeux d'Hayabusa
Grade : Nuke Nin
Affinité 1 : Doton
Affinité 2 : Suiton
Capacité Ninja 1 : Kenjutsu
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Vie:
2100/2100  (2100/2100)
Chakra:
2300/2300  (2300/2300)
Ryos: 2 000

MessageSujet: Re: Reconstruction : Rue du commerce   Jeu 6 Nov - 19:27



Nom, Prénom : Ayao Mizako
Lieu de reconstruction : rue du commerçe
Lignes de reconstruction de ce post : 200 L
Lignes de reconstruction effectuées par votre personnage (total) :330





La nuit s'epaissisait d'heures en heures, Ayao marchait lentement dans le village delabrer, son majestueux faucon Hayabusa volan au dessu de sa tete. Chaque seconde passer devoilait une nouvelle ruelle plus demolit que les autres, chaque nouvelle maison ecrouler qu'Ayao apperçevait lui soulevait le coeur.Il vit une petite maison don la face avant c'etait ecrouler, l'interieur etait encore meublé, il y avait une petite table ronde au milieu du salon, deux tatami posé sur le sol dans la piece d'as coter, une pauvre famille devait vivre ici, a l'heure actuel, elles devrait etre assi autour de la table a deguster leur repas du soir. Un bras en decomposition etait etaler a ses pieds, le corps d'un enfant etaler juste a coter. Parfois, Ayao apreciait de ne plus avoir d'yeux. Tan de famille etaient morte au cour de la bataille, tan de pauvre enfant eparpiller un peu partout dans les quartiers du village, les femme souiller et humillier au plus profond de leur etre, des soldat mort transperçer par une lame de kunai. Un chien erran grognait et bavait une mousse blanche, il mangeai la carcasse d'une jeune fille qui tenai une arme a la main, elle avait sans doute voulu ce defendre.

"Pauvre animal, tu etait aveugler par la rage et la haine omnipresente ici, tu t'es transformer en demon..."

Ayao empoigna son arc et tira une fleche en plein coeur du mollose. Kimi avait une main devan la bouche, elle avait envie de vomir a cause de l'odeur de chait en decomposition qui l'entourait, elle pleurait chaque fois qu'elle voyait un enfant sur le sol, elle avait sursauter d'effroi en voyan une fille de son age pendu au lampadere. Elle aurai du vivre, vivre et devenir une adulte, fonder une famille, mais la guerre avait decider a ça place. Les boutiques etait en ruine, tout devaliser par les pilleurs de village et les bandit de pas etages, il ne restait que des article de bas de gamme où bien tout ce qui n'etait pas transportable.

" On va devoir netoyer avant de reconstruire..."

"Non, je suis desoler je ne pourrai pas..."

" Ce ne sont que des cadavres, tu n'as rien a craindre hormi les maladies."

" Meme ! Ce sont des enfants, des femmes et des homme comme toi et moi ! "

" Ah une difference pres, eux il sont mort ! pas moi..."

Ayao joignit les main et concentra son chakra, Kimi devait le prendre pour un insensible, mais il preferait agir que de se morfondre. Il crée plusieur clone, netoyer la rue du commerçe necesitait de l'aide. Surtout que Kimi ne l'aiderait pas a transporter les corps. Plusieurs clone de lui meme apparurent en face de lui.

" Voici les consigne, avant de reconstruire, il faut netoyer ! vous aller deposer les corps en colone dans ce coin-ci, ensuite, vous fouillerez les maison et les boutique, vous sortirez tout ce qui est casser, detrui ou sale et l'entasserer au fond de cette rue. C'est valable pour les gros morceaux, comme la facade d'une maison, vous la mettrez dans les debris. Et si c'est trop lourd, demander de l'aide ou debrouiller vous je m'en fiche ! "

" Ah tes ordres !! "

d'un signe de la main et ses clones se disperçerent au different endroit du quartier, effectuant leur travail a bonne distance les un des autre, pour couvrir plus de terrain et aller plus vite. Lentement, Ayao se dirigea vers la boutique la plus porche, il enjamba la porte tomber par terre et observa les etagerent vides et sale. La aussi une odeur persistait, elle semblait venir de l'arriere boutique, Ayao s'y hasarda lentement, poussant la porte de bois lentement, il decouvrit encore un cadavre, une femme, une jolie femme, elle avait un sourire encore magnifique au coin des levres et ses cheveux etait encore eclatant. Ayao se pencha au dessu du corps et toucha le cadavre de la jeune fille du bout des doigt.

" Tu devait etre la marchande de cette boutique, gentille et toujours souriante, tu parlait souvent avec les clien qui penetrait ici, tu les renseignait mais plus que tout, tu faisait en sorte qu'ils reparte avec un sourire pareil au tien...Tu ne meritait pas cette mort horrible..."

La jeune fille avait un kunai planter dans l'oreille, remontant jusqu'a la cervelle. Il empoigna l'arme et tira d'un coup, le sang se deversa lentement et en faible quantiter, la jeune fille avait deja perdu tout son sang. Il glissa une main sous le coup glaçer et sous les genoux de la jeune fille, il la souleva du sol et la deposa sur le sol.

" Tu ne va pas la laisser là tout de meme ? "

" Il y a d'autre corps dans cette rue, mais tu peut creuser une tombe pour sa depouille si tu veux."

" Tu n'as aucun respect ! "

" Du respect ? Mais je fait cela pour ça memoire, je prefere la laisser a l'air libre pour laisser son corps retourner dans la terre plutot que de la laisser pourir a l'interieur ! "

" Ses vetements son sale et dechirer "

" He bien tricotte lui un truk simpa, je retourne debarasser la boutique..."

Ayao etait retourner dans la boutique, il du remetre quelque etagere sur leur pied mais elle tenait toute debout, il ne leur manquait qu'un petit netoyage, le comptoir etait fracturer en deux, il aggripa le comptoir et le poussa devan la porte d'entrer. Pour cette piece, tout etait ok, il retourna dans l'arriere boutique, où une enorme tache de sang tachait le sol. C'etait le local de reserve, il restait encore quelques article en bon etat, tout ce qui etait pourri etait a jeter, il pris ce qui lui semblait abimer et le deposa pres du comptoir devan l'entrer. Il reusit a degoter une bouteille d'acool dans un tiroir autrefois fermer a clef, la serruere avait rouiller et Ayao n'avait eu plus qu'a tirer dessu, au lieu de se remplit de ventre, il deversa le liquide sur le sol, l'acool allait netoyer tout ce sang. Il pris un chiffon, s'abaissa sur le sol et frotta de toute ses forces, pour enlever cette tache. De retour devan l'entrer, il aggripa de nouveau le comptoir et poussa le meuble dans la rue. Il ouvrit ensuite les fenetres, pour laisser entrer l'air frais. Kimi etait rester a sa place, le regard vide, les bras le long du corps. Ayao sourpira, il y etait peut etre aller un peu fort en hurlan sur Kimi comme il l'avait fait, peut etre qu'il devrait aller s'excuser. Il cessa de pousser le comptoir et reflechissa avant d'agir.

" Hey chef !! On les met où deja les debris ? "

" AHh !! La bas j'ai dit !! "

Il pointa du doigt le fond d'une des ruelles sombre, c'etait un cul de sac alors, mettre les debris la bas ne generait personne.

" Où ça ? j'ai pas regarder !! J'etait trop occuper a matter les nichons de cette fille la bas !!"

Ayao donna un grand coup de poing dans la visage de son clone, qui lacha le vase qu'il tenait sur le sol. Un vase magnifique, de grande taille, recouvert de fin dessin somptueux.

" Mais il etait en bon etat ce vase ! "

" Oui mais je le trouvait un peu moche. "

Il ne savait pas ce qu'y le retenait de degainer son katana ( donner si gentillement par Kimi) et de couper la tete de son clone en deux.

" Ayao !! je vais chercher les charettes ! "

Voila maintenant, Ayao ne pouvait plus parler a Kimi pour le moment, tout ça a cause de son clone idiot. Un clone idiot peut etre mais au moin il travaillait, il se depecha de ramasser les bout de vase casser pour les jeter au fond de la ruelle et repartit aussi vite dans son secteur. Ayao vu defiler beaucoup de ses clones, tous transportait des chaises, des petit bout de mur et quelque babiole en morceaux, mais des qu'Ayao voyait un cadre où une photo etait encore presente a l'interieur, il arretait son clone et retira la photo avant de jeter lui meme le cadre dans la pile de debris qui devint vite une montagne imposante. Il fit le tour des differente rue, pour observer le travail et surtout pour compter les morts que ses clones allignait sur le trotoir. Il y en avait de toute sorte, des petit comme des grand, des gros comme des maigres, des jeunes comme des vieux. Pendant quelques heures, il aida ses clones a faire le menage, il y avait tellement de debris entasser dans la ruelle qu'il du demander a ses clone de deposer tout ce qui allait suivre dans une autre ruelle, et ainsi de suite. Le clone de tout a l'heure remarqua une chose interressante, Kimi n'etait toujours pas revenu.

" Continue de travailler je vais voir ce qui la retien."

Son clone , deçu de ne pas y aller lui meme, retourna travailler. Ayao etait inquiet, il n'avait aucune raison de l'etre, apres tout, il venait a peine de rencontrer cette fille au cheveux magnifique, a la voix melodieuse au sourire d'ange et au parfum envoutant. , en plus avec les yeux du faucon, il voyait sa beauter encore mieux que quiquonque. Il secoua bruquement la tete de gauche a droite, il ne devait pas se laisser emporter par ses sentiments. Il laissa derriere lui une rue deja un peu moin sale, mais il restait a passer un bon coup de balais apres avoir enlever les montagnes de detritus qui stagnait. Il passa devant l'academie ninja, toujours autan en ruine, surement que ce batiment serai le prochain sur la liste de la reconstruction. Lorsqu'il atteignit la porte du village, il la trouva grande ouverte, Kimi etait assi contre le battan de la porte, se cachan le visage avec ses main.

" Kimi ? Tu vas bien ? "

Hayabusa se posa sur l'epaule de son maitre tout en poussan de leger cris aigus.

" Retourne la bas, laisse moi..."

" Ben , c'est a dire que tu devait ramener les charettes, alors moi et les autres on s'inquietait un peu. "

Kimi grogna, l'humour ne lui reussisait pas, en tout cas pas pour le moment.

" Va les chercher toi meme tes charettes ! "

" Je voudrait bien, mais tu bouche l'entrer..."

Elle se leva d'un bon en le fusillant du regard. Ayao remarqua une larme seche sur sa joue. Haya poussa un peu cri, comme pour dire : "Ohh, c'est triste".

" Voila maintenant tu t'es lever, c'est pas mieux de voir le monde de haut ? "

" Oh tu peut parler, toi qui est petit comme trois pomme a genoux ! "

elle esquissa un petit sourire en coin, Ayao avait reusit a la faire rire, c'etait deja ça.

" dit moi ce que tu as. "

" C'est juste que, tout ces mort dans le village...."

Ayao n'avait pas besoin d'en entrendre plus, il avait compris ce qui la tracassait, ce n'etait pas sa faute en fin de compte. Il l'a serra dans ses bras, Hayabusa s'envola dans les air, preferant laisser son maître seul. Kimi fu surprise, mais elle etait triste et fatiguer, elle posa sa tete contre son torse et ferma les yeux. Un brise legere se leva en meme temps que le magnifique lever de soleil, Haya voltigeait majestueusement au dessu des nuage, se laissant transporter par le vent frais.



=======


Dernière édition par Ayao Mizako le Jeu 6 Nov - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayao Mizako
Vagabond
Ayao Mizako

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Localisation : Dans les yeux d'Hayabusa
Grade : Nuke Nin
Affinité 1 : Doton
Affinité 2 : Suiton
Capacité Ninja 1 : Kenjutsu
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Vie:
2100/2100  (2100/2100)
Chakra:
2300/2300  (2300/2300)
Ryos: 2 000

MessageSujet: Re: Reconstruction : Rue du commerce   Jeu 6 Nov - 19:28

=======> SUITE :



" Le soleil se leve deja, les clones devrait avoir fini, apporton les charretes. "

" Oui tu as raison, mais, sa ne te derange pas si je reste sur la charette apres ?"

" Non ne t'en fait pas."

Les clones avaient un peu progresser, juste un peu, en ne voyan pas l'original revenir, il ce sont rendu compte que personne ne les surveillait, alors personne n'allait les empecher d'ouvrir les bouteilles d'alcool qu'ils avaient trouver un peu partout dans le quartier. Il etait allonger sur les montagne de debris qu'ils avaient eux meme crée, il picolait encore et encore, jetan les bouteille vide par dessu leurs tete. Un des clones percher tout en haut se leva sur ses jambe fleblarde et hurla a l'intention de ses camarades :

" Yahooo regarder moi ! Je suis le maître du monde !"

Un siflement perçan ce fit entendre a traver toute la ruelle, et le clone disparut dans un nuage de fumée. Ayao venait d'arriver, suivit de pres par plusieur charrete tirer par des boeuf et commander par Kimi. En voyan leur maître l'arc a la main, les clone se leverent en tibubant, certain meme trebuchait en descendant la montagne de ruines.

" Autan vous faire disparaitre et refaire d'autre clone, vous etes tous bourré !"

" Ouai zééé zaaa, tsé meme pas cap dle faire !! "

Dans un pop assourdissant, tout les clones disparut pour laisser place a de nouveaux clone plus frais et sobre. Ayao donna ses instructions, certain devait s'occuper de mettre les debris dans les charretes, d'autre devait mettre les cadavres jonchean les rue dans les charettes, pour les emmener en haut de la colline, pres de la foret de bambou. La journée venait de commençer et faire des aller et retour entre le village et la colline ou encore entre le village et la mine abbandonner prenait du temps. La reconstruction devait commençer aujourd'hui, c'etait le defi qu'Ayao c'etait imposer. Mais il y avait plus important avant, creuser des tombes pour les mort, en haut de la colline, juste en face du soleil. Ayao avait trouver plusieur pelles dans le village, il en donna a ses clone et leur demanda de creuser, et pour une fois, lui aussi allait mettre la main a la tache, il tenait a honorer la memoire des mort en creusant leur tombes. Il enchaina coup de pelle sur coup de pelle, envoyan la terre par dessu son epaule, a chaque trous finit, il pris un des corps deposer sur le sol et le plaça les main sur le torse, dans la tombe qu'il venait de creuser. Toucher des morts, ce n'etait pas conceiller, meme avec une hygienne irreprochable. Ayao , apres creuser toute la journée, alla se baigner dans la riviere au sud du village, une petite riviere a l'eau fraîche et calme. hayabusa aussi en profita pour se rafraichir un peu, il avait trouver une petite flaque où pu se tremper les plumes.

" Quesque ça ta fait? t'enterer tout ces morts ? "

Ayao se retourna, Kimi se tenait sur la berge, la mine basse.

" Rien, je n'ai fait que creuser."

" Pourquoi tu n'as pas peur lorsque tu voi...enfin"

" Je t'assure, je voi, Hayabusa me prette ses yeux lorsque j'en ressen le besoin, mais je n'ai cas je taire, ecouter le soufle du vent, sentir l'herbe sous mes pieds et le parfum dans l'air pour deviner ce qui se trouve autour de moi."

" Alors tu connai mon visage? "

" Oui, Haya me l'a montrer la premiere fois que je t'ai vu, car il ne savait pas si tu etait une menaçe où non."

" Pourquoi tu n'as pas peur lorsque tu voi un cadavre ?"

Ayao se tu pendant un instant, ce n'etait pas vrais, il avait peur a chaque fois qu'il sentait l'odeur de la mort planer dans l'air.

" Je n'ai pas a avoir peur, tout simplement, moi aussi je vais mourir."

Kimi cessa de parler, elle n'etait pas convaincu mais elle savait que de continuer sur ce sujet là ne la menerait a rien, Ayao ne lui dirait rien sur son passer, du moin pour le moment. Une nouvelle nuit passa, chacun pu dormir tranquillement, sauf les clones qui avait continuer de netoyer les rues. Ce ne fut qu'a l'aube, que le vrai travail commença. Ayao ammena les charretes une nouvelle fois dans le village, cette fois-ci, elle etaient remplis de materiel, des pierre, du mortier, des planche des clous et des tuile pour les toits.

" Tres bien, on peu commençer !! "

Un long travail les attendaient maintenant, il fallait relever les façades ecrouler, les consolider et les reparer si necesaire, lorsqu'un mur etait trop abimer, il fallait le refaire entierement et ceux pour tout les batiment de la rue du commerçe. Ayao etait occuper a cloué des tuiles sur un toit lorsque Kimi l'interpela.

" Les clones on besoin d'aide ! Descent vite ! "

Ayao finit de planter ces dernier clous et d'un bond, atterit sur le sol en face de la jeune fille.

" Quesqu'ils ont encore ? "

" ils n'arrivent pas reconstruire correctemen un des toit de la boutique las bas, et j'ai regarder moi meme ça risque de s'ecrouler."

D'un soupir d'agaçement, Ayao se depecha de rejoindre l'endroi que lui avait indiquer Kimi, c'etait une petite boutique, surement la plus petite de tout le village, pourtant, ils etaient cinq a tenter de la reconstruire.

" Non mais, a cinq sur la meme maison !! "

" On avait besoin de plus de monde, la poutrelle de soutien est en miette ! "

Le prebleme venait alors de la maison, pas de ses clones. Ayao etait tenter de laisser la boutique s'ecrouler, apres tout ce n'etait qu'une petit boutique, mais il prefera les aider, il n'etait pas la pour voir les batiments s'effrondrer mais plutot tout faire pour ne pas que ça arrive. Il entra dans la boutique et apposa ses mains contre les murs fait de bois, ils craquaient et vibrait sous ses doigts, c'etait mauvais signe. Le bois etait mort, ranger par les termites et l'humiditer, la poutrelle allait ceder, il ne devait pas rester en dessou plus longtemps. Il sortit precipitaement de la petite boutique qui s'ecroula presque aussitot, faisan disparaitre les clones sur le doigt dans un epais nuage de poussiere. C'etait moin une, un peu plus et la boutique lui serai tomber dessu. Un batiment de plus ou de moin en ruine, ça ne changeait pas grand chose, mais il fallait renetoyer la rue maintenant. Ayao ramena une autre charrette devant la boutique en ruine et crée de nouveau clone qui s'empresserent de faire disparaitre la ruine. Il en profita pour retourner reconstruirent les rues du commerçe. Au final, reconstruirent ce quartier lui auvait pris plusieurs jours, mais le resultat etait deja meilleur qu'avec la porte et la muraille, la où ce ne devait etre que du rafistolage, il y avait un vrait travail d'effectuer, les clones n'avaient plus posé de probleme, ils avaient travailler aussi dur que lui, certaine boutique etait encore plus grande et plus belle. Certe, il y avait un contraste avec les boutique et les maison qui n'avaient eu besoin que d'un petit retouchage et les maison totalement reconstruire a partir d'une pierre blanche et eclatante au rayon du soleil. Ayao avait fait disparaitre ses clones maintenant que le travail etait terminer, il passait seul le balais sur les dalles pavé de la rue du commerçe, histoire de retirer la poussiere accumuluer par les deplacement des materiaux et des charettes.

" Encore entrain de travailler ? "

" Oui et alors ? demain on recomençera encore, et le jour suivant aussi , jusqu'a ce que le village soit resplandissant."

" Mais tu ne veux pas te reposer un peu, pour une fois, tu as travailler plus que tes clones !"

" Non je te dis, les rues son sales il faut le faire, je n'aime pas marcher dans la poussiere. "

" He bien il faudra mettre des chaussures a l'avenir."

" Surtout pas ! Je hais les chaussures."

Kimi rigolait maintenant a haute voix, c'etait la premiere fois qu' Ayao entendait un rire pareil, il avait presque envie d'en rire !

"...J'ai peur tu sais."

Elle cessa de rire, Ayao avait enfin decider de lui parler, de lui reveler une partie de sa vie, son passer surement lugubre, elle en tremblait presque.

" J'ai été enlever par un homme horrible, mais il m'appris l'art du parfait ninja, une erreur qu'il n'aurait pas du commetre, car j'ai fini par le tuer, et m'enfuir..."

" Pourquoi il t'as enseigner l'art ninja ? "

" Pour ce servir de moi, il avait bien trop peur de faire lui meme les missions qu'il me confiait, des mission auquel je repense parfois, et puis si jamais il se faisait attraper, il pouvait dire que tout etait de ma faute."

" C'est a cause d'une de ces mission que tu refuse d'avoir peur en voyan un mort ? "

" Je ne refuse pas d'avoir peur, j'ai accepter le fait que tout le monde meurent un jours ou l'autre. C'est en voyan que j'avais peut etre tuer mon frere que j'ai decider de partir, en ayan un respect total pour les mort, il ne faut pas en avoir peur, ni meme les pleurer...mais simplement leur permettre de continuer de vivre a travers ta memoire..."

" Tu n'as pas pu tuer ton propre frere, a mon avis ce ne pouvais pas etre lui, tu l'aurai su et tu n'aurai pas pu le tuer...'


Kimi voulu rebrousser chemin, elle se dit qu'Ayao voulait peut etre rester seul. Mais eu lieu de ça, il attrapa un balais poser contre le mur a coté de lui et le deposa dans la main de Kimi. Pour une fois et ce fu la seule, Kimi empoigna son balais et travailla a ses coter, de son sourire resplandisant, elle regardait le visage fin d'Ayao, un beau visage, qu'elle n'oublierait surement jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
White Shadow
Hokage
Hokage
White Shadow

Masculin
Nombre de messages : 1652
Age : 23
Localisation : Quoi, tu me cherches ?
Grade : Kage
Clan : Inuzuka
Camp : Konoha
Affinité 1 : Fuuton
Affinité 2 : Raiton
Capacité Ninja 1 : Genjutsu
Date d'inscription : 29/10/2007

Feuille de personnage
Vie:
2100/2100  (2100/2100)
Chakra:
2400/2400  (2400/2400)
Ryos: 390 010

MessageSujet: Re: Reconstruction : Rue du commerce   Ven 7 Nov - 1:48

[Validé. Rue du commerce reconstruite.]

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconstruction : Rue du commerce   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconstruction : Rue du commerce
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti : Qui va gérer la reconstruction ?
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» PREVAL EST CONTRE LA RECONSTRUCTION DA LA PISCINE DE MONTANA AU CAP-HAITIEN ...
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» Un plan de reconstruction soumis au président René Préval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Naruto :: Archives/Corbeille :: Archives :: Archives 3.0 :: Otogakure No Sato :: Rue du commerce-
Sauter vers: